Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 mai 2016 1 23 /05 /mai /2016 18:52

Issaka vient du Burkina Fasso. Il est en attente d'une réponse de la préfecture pour obtenir une régularisation de séjour. Depuis quelques temps, Issaka est hébergé par Ginette ; Ginette est adhérente au CASAM, elle s'est adressée à nous pour trouver une personne qui puisse vivre avec elle dans sa maison devenue trop grande pour une seule personne. Il effectue donc divers travaux de bricolage, jardinage en échange du logement. Il conduit aussi Ginette dans sa voiture là où elle doit se rendre.

Issaka n'a pas encore de droit au travail, il a donc décidé de s'investir dans la vie associative locale. Il est donc à la fois bénévole pour l'association « entraide et amitié » mais aussi pour les restaurants du coeur, pour le CASAM et pour l'association « Association Autisme Espoir vers l'Ecole ». Issaka s'occupe en particulier d'une élève de 9 ans. Il se rend à son domicile une fois par semaine pour interagir avec elle lors de ses jeux. Il s'agit de l'aider à appréhender le monde des personnes non autistes sans pour autant la contredire.

Issaka nous accompagne également 2 fois par semaine au CASAM. Mais il est aussi bénévole au FRAC (Fonds Régional d'Art Contemporain). Il y exerce en tant que médiateur c'est à dire qu'il explique aux visiteurs la signification des œuvres exposées. Il intervient aussi ponctuellement dans les ateliers proposés au public par les artistes.

C'est donc à lui que nous avons pensé quand le CCAS nous a contactés pour nous proposer une formation de médiateur culturel pour l'un de nos bénévoles.

C'est ainsi qu'en novembre 2015, Issaka a débuté une formation intitulée « Patrimoine culturel et accessibilité ». Le but de la formation est d'apprendre aux participants à mettre en lien les acteurs associatifs et les structures culturelles de la région messine. Il s'agit donc à la fois d'emmener le public vers ses structures et de les mettre en valeur. En retour, le médiateur culturel peut diffuser le point de vue des visiteurs sur le fonctionnement et le contenu des structures.

A l'issue de cette formation, Issaka a eu l'idée de mettre en place un projet de partage des savoirs. Le projet débuterait par l'organisation d'un pique-nique géant. On pourrait demander aux solliciteurs d'asile de participer en emmenant un mets typique de leur pays d'origine. Mais le pique-nique serait ouvert à toute personne intéressée par le partage des connaissances. L'un des buts est d'aider les demandeurs d'asile à s'intégrer dans leur pays d'accueil. En effet, les demandeurs d'asile sont très préoccupés par leurs problèmes quotidiens liés à leur situation précaire. Issaka voudrait donc les inciter à se lancer dans un projet actif d'intégration. Il voudrait aussi leur permettre d'exploiter leurs nombreuses compétences qu'ils ne mettent pas en valeur en raison de leur situation de précarité. Il s'agit aussi de pouvoir échanger loin de la peur quotidienne. Lors du pique-nique, Issaka pourra donc faire l'inventaire des compétences de chacun et monter des petits projets d'échange. Le lieu retenu pour l'organisation du pique-nique est le fort de Queuleu. Une visite du fort de Queuleu sera donc prévue l'après-midi et les demandeurs d'asile qui le souhaitent pourront se joindre par la suite et au titre de bénévoles aux membres de l'association qui travaillent à la restauration de ce bien historique de Metz.

Une autre idée serait d'organiser des sorties dans les différentes structures culturelles de Metz avec les bénévoles du CASAM. Nous attendons avec impatience l'organisation de ces événements.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Recherche

Nos partenaires

 

Nos partenairesNos partenairesFondation de France